Projet FlexiSanté

L’UNESS (Université Numérique Thématique en santé et sport) est lauréat du projet FlexiSanté, déposé dans le cadre du fonds pour la transformation de l’action publique (FTAP) sur l’appel à projets « parcours flexibles en licence ».

L’objectif de FlexiSanté est d’accompagner le déploiement de l’accès aux études de santé PASS et L.AS. Ce déploiement comprend la création de « mineures disciplinaires ». L’Université Numérique est partenaire du projet et travaille sur l’organisation de « kits disciplinaires » et l’organisation du tutorat des étudiants.

UNIT intervient sur la mise en place du kit « sciences de l’ingénieurs » avec l’ensemble de ses partenaires. UNIT travaille également sur le prototype d’organisation d’un tutorat national à distance de tous les étudiants qui choisiraient la mineure « sciences de l’ingénieur » avec un objectif de pérennisation de la démarche.


MUTUALISER POUR MIEUX FORMER

La mutualisation concerne :

  • des mineures transversales ou modules complémentaires (anglais, préparation aux oraux, orientation santé et hors santé)
  • des mineures disciplinaires dans le cadre des PASS
  • des mineures dans le cadre des L.AS
  • des Unités d’Enseignement (UE) pour les licences mention Sciences pour la santé
  • partiellement, des majeures disciplinaires pour les licences accès santé

60 KITS D’EXPÉRIMENTATION

Accompagner l’hybridation et la flexibilisation des formations du 1er cycle à travers des kits d’expérimentation ciblés comprenant chacun :

  • le financement pour la mutualisation de contenus de formation à l’échelle nationale
  • l’hybridation partielle ou complète d’enseignements
  • un tutorat renforcé
  • la mise à disposition et la mutualisation d’outils numériques partagés

ACCOMPAGNEMENT

Il s’agit de mettre en œuvre des modalités de tutorat personnalisées, organisées en fonction des besoins
analysés en termes de contenus pédagogiques, rythmes d’apprentissage, contraintes matérielles, choix de parcours. L’organisation du tutorat dans chaque établissement pourra notamment s’appuyer sur les tutorats étudiants existants, soutenus par les enseignants.